Au Maroc, la fédération réfléchit sur son football

Le football marocain en conclave au lendemain de l‘élimination des Lions de l’Atlas en huitièmes de finale de la dernière Coupe d’Afrique des Nations en Égypte.

Un résultat décevant pour les Marocains classés parmi les favoris de la compétition. À l’heure du bilan, le président de la fédération appelle à renforcer la lutte contre la mauvaise gestion.

“Nous devons lutter contre la corruption qui existe et, quand je parle de corruption dans le sport, cela ne signifie pas des dessous de table glissés pour remporter des matches, parce que ceux qui se livrent à ces pratiques n’ont aucune valeur humaine. Mais je parle de la corruption dans le sport en termes de management”, a lancé Fouzi Lekjaa.

La performance médiocre des Lions de l’Atlas lors de la dernière CAN a conduit le sélectionneur Hervé Renard à la démission. Reste que le technicien français a réussi à conduire le Maroc au mondial en 2018. Une première en 20 ans.

Partagez

Leave a Comment