Crise économique liée au Coronavirus: ce que propose le patronat

Le Comité de veille stratégique s’est réuni, lundi à Rabat, pour examiner les mesures à prendre pour soutenir les secteurs touchés par les retombées du Coronavirus.

Lors de cette réunion tenue au siège du ministère des Finances à Rabat, la CGEM a formulé une série de propositions destinées à soutenir les entreprises touchées par la crise liée au Coronavirus.

– Suspension des charges fiscales au 31 mars et des charges salariales pour tous les secteurs, à l’exception de ceux qui ne souffrent pas de la crise.

– Moratoire sur les échéances bancaires pour les entreprises et les particuliers impactés, notamment pour les TPME.

– Suspension des contrôles fiscaux et les ATD CNSS, DGI et la Douane (la CGEM demande à ce que cette mesure soit maintenue jusqu’à nouvel ordre).

– Mise en place d’une indemnité perte d’emploi pour les salaires bas à activer via la CNSS pour les pertes d’emplois pour cause de licenciement économique.

– Mise en place d’un fonds de soutien aux secteurs touchés pour lesquels les mesures précitées ne seront pas suffisantes.

– Déclaration du covid19 comme cas de force majeure s’agissant des marchés publics.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *