De plus en plus de sahraouis des camps de Tindouf recrutés par des groupes terroristes

Des groupes terroristes s’activant dans la région du Sahel recrutent de plus en plus de jeunes issus des camps de Tindouf, souligne le magazine espagnol spécialisé dans les affaires du Maghreb “Atalayar”.

“Chaque jour, de plus en plus de sahraouis sont recrutés par des groupes terroristes opérant au Sahel, ce qui augmente le risque pour la sécurité et la stabilité de la région”, affirme le magazine dans une tribune de son directeur, Javier Fernandez Arribas.

En plus, la publication fait état du “mécontentement” de milliers de sahraouis qui vivent dans de mauvaises conditions dans les camps de Tindouf depuis de nombreuses années, alors que leurs “dirigeants vivent aisément”.

Face à cette situation, le Maroc “gagne la bataille diplomatique sur le terrain” grâce à la décision de plusieurs pays d’ouvrir des consulats généraux dans les provinces du Sud du Maroc, notamment à Laâyoune et Dakhla, fait observer M. Arribas.

L’ouverture de ces représentations diplomatiques constitue “un soutien réel et tangible” à la position du Maroc, poursuit l’auteur de l’article, précisant que la “diplomatie marocaine travaille dur pour trouver une solution politique définitive” à la question du Sahara.

Ces dernières années, le Maroc a pris plusieurs démarches pour renforcer sa position à travers le retour à l’Union africaine (UA) le “renforcement de son leadership politique, économique, commercial et social en Afrique” et “l’amélioration significative” de ses relations avec les grandes puissances telles que les États-Unis, la Chine et la Russie, indique le magazine espagnol.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *