Espagne: le port du masque bientôt obligatoire sur la voie publique

Le gouvernement espagnol et les communautés autonomes ont convenu, lundi, d’étendre l’obligation du port du masque dans les espaces fermés, ainsi que sur la voie publique quand il n’est pas possible de garder la distance de sécurité de deux mètres minimum.

Cette mesure a été adoptée lors du Conseil inter-territorial du système national de santé, selon des sources du ministère de la Santé, précisant que le décret ministériel relatif à cette décision sera publié dans les prochains jours.

Jusqu’à présent, seuls les usagers des transports publics sont obligés de porter un masque, et ce depuis le 4 mai.

L’Espagne est entrée le 14 mai dans son troisième mois de confinement prévu jusqu’au 24 mai.

Après avoir autorisé les promenades des enfants depuis le 26 avril, puis les sorties des adultes notamment pour faire du sport ou se promener, le gouvernement a lancé le 4 mai la « phase zéro » du plan de déconfinement qui doit s’étaler jusqu’à fin juin, en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Onze communautés autonomes espagnoles sont passées depuis le 11 mai à la 1ère phase du déconfinement, tandis que cinq autres l’ont fait partiellement.

Les régions de Valence, d’Andalousie et de Castille-La Manche, ainsi que 42 zones sanitaires de la région de Castille et Léon, sont entrées ce lundi dans la première phase du déconfinement progressif, tandis que la communauté de Madrid, la plus touchée du pays, tout comme Barcelone et certaines zones de Castille et León, en ont été exclues.

Pour leur part, les 45.000 habitants des îles de Formentera, El Hierro, la Gomera et de La Graciosa sont entrés dans la 2ème phase de déconfinement, à la faveur de l’amélioration de leur situation épidémique.

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé, samedi, que son exécutif envisage de prolonger l’état d’alerte d’un mois supplémentaire, soit jusqu’à la fin du processus de déconfinement, afin de poursuivre la lutte contre la pandémie de Covid-19

Cette mesure sera adoptée mardi par le conseil des ministres avant qu’elle soit soumise le lendemain au Congrès des députés (Chambre basse du Parlement) pour approbation.

Selon le dernier bilan donné ce lundi par le ministère de la Santé, l’Espagne compte 231.606 cas confirmés au Covid-19, dont 27.709 décès.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *