La candidature de Sylvie Goulard à la Commission européenne rejetée par les eurodéputés

C’est la douche froide à Bruxelles pour la France. Sylvie Goulard ne sera pas commissaire au Marché intérieur au sein de la nouvelle Commission européenne. Sa candidature a été écartée jeudi 10 octobre, par 82 voix contre 29 lors d’un vote des eurodéputés.

Sa nomination à ce poste était compromise depuis la décision des conservateurs du PPE, première force politique du Parlement européen, de voter contre sa candidature.

L’ancienne ministre française, désignée par le président Emmanuel Macron pour briguer ce poste, est en effet sous le coup de deux enquêtes. L’une par la justice française et l’autre par l’office anti-fraude de l’UE (Olaf), sur sa participation à un système d’emplois fictifs pour son parti, le MoDem (centre).

Sylvie Goulard a réagi au rejet de sa candidature sur son compte Twitter. « Je prends acte de la décision du Parlement européen, dans le respect de la démocratie. Je remercie le président de la République et Ursula von der Leyen pour leur confiance et tous les députés qui ont voté pour moi », a-t-elle écrit.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *