Le Maroc, deuxième investisseur africain en France

Le Maroc est le deuxième investisseur africain en France avec six projets et la création de 40 emplois en 2020, a fait savoir, jeudi 15 avril à Rabat, Stéphane Lecoq, directeur d’activité Invest de Business France, pour la zone Maghreb et Afrique subsaharienne.

Intervenant lors d’une conférence de presse, initiée par le service économique régional de l’ambassade de France au Maroc et la représentation de Business France au Maroc, pour présenter le bilan 2020 des investissements internationaux en France, M. Lecoq a précisé que trois pays africains figurent dans le top 25 des investisseurs internationaux en France, dont la Tunisie (20e) et la Côte d’Ivoire (25e).

En termes de projets, il a fait état de l’aboutissement en 2020 de six nouveaux projets en provenance du Maroc, soulignant que du fait de la crise liée à la pandémie du nouveau coronavirus, il y a eu un effet de report de certains projets marocains qui étaient en passe d’aboutir en 2020, mais qui vont reprendre en 2021.
Casablanca, tête de pont de l’activité Invest en Afrique

Sur la période 2016-2020, “nous avons enregistré 20 projets d’origine marocaine aboutis en France, soit une moyenne de quatre projets par an”, a-t-il fait savoir, notant que l’objectif pour 2021 est d’arriver à une dizaine de projets marocains aboutis. Pour le seul 1er trimestre 2021, l’activité Invest de Business France a accompagné six nouveaux projets, a relevé le responsable, ajoutant que plus de 66 projets ont été accompagnés entre 2015 et 2020 ce qui correspond à une douzaine de projets par an.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *