Le Maroc ferme son espace aérien à l’Italie et à la Belgique, après 16 autres pays

Cette annonce fait suite à une “décision des autorités marocaines”, justifie la directrice générale de la compagnie low cost, fixant l’entrée en vigueur de cet arrêt à “à partir de cette nuit (du 1er mars, ndlr)”, sans précision sur la durée réelle de cette mesure.

Il y a une quinzaine de jours, la fermeture de l’espace aérien concernait les Pays-Bas, la Suisse, l’Allemagne et la Turquie. Des pays qui rejoignent le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, le Danemark, l’Australie, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande, l’Autriche, le Portugal, la Suède, la République tchèque et l’Ukraine, ou encore le Brésil.

Actualisée de manière échelonnée, la liste des pays interdits de vols en provenance ou à destination du Maroc vise à contenir la propagation du coronavirus, notamment l’importation au Maroc du variant anglais, réputé plus contagieux.

Parallèlement à ces mesures de protection, le royaume a lancé le mois dernier une large campagne de vaccination contre le Covid-19. D’abord limitée aux personnes vulnérables, l’opération devrait s’étendre aux plus jeunes afin d’atteindre une immunité collective suffisante.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *