Ligue des Champions d’Afrique : Le Wydad et le Raja accèdent aux quarts de finale

En Ligue des champions d’Afrique, le Wydad et le Raja de Casablanca ont réussi à se qualifier bien avant de disputer la sixième et l’ultime journée de la phase de groupe.

Vendredi, le Wydad ne s’est pas fait prier devant l’Union sportive de la médina d’Alger (3-1).

Après une entame entreprenante des Algérois sur le camp casablancais, les Rouges ont surpris leurs adversaires en inscrivant dès la 7è minute du jeu la première réalisation de la rencontre. Très bien servi par Kazadi Kasengu qui a dévié, d’une touche de balle, un très bon centre de Badr Gaddarine, Walid El Karti s’est passé pour un renard des surfaces pour loger le cuir au fond du filet.

Prenant de la confiance à mesure que le match avançait, les hommes du nouvel entraîneur Sébastien Desabre ont doublé la mise grâce à un but de l’attaquant Badie Aouk (23è) qui a profité de la mauvaise lecture de la trajectoire du ballon de la part de l’arrière-garde algéroise pour tromper le gardien des buts adverses. A une minute de la pause, les Rouge et Blanc, qui ont livré un véritable récital lors de la première période, ont aggravé le score par le biais de la nouvelle coqueluche du club casablancais Kasengu.

A dix minutes de la fin de la rencontre, les Algérois ont réduit le score sur un but de Mohamed Rabie Meftah qui n’a pas empêché la défaite du club algérien qui stagne, au terme de cette rencontre, à la 3è position du groupe C avec deux points. Grâce aux 3 points décrochés, le Wydad conserve, pour sa part, la deuxième place du groupe avec 9 points, à deux longueurs du leader sud-africain Mamelodi Sundowns (1er, 10 pts).
Samedi, c’est le Raja qui est passé sur le devant de la scène en tenant en échec l’Espérance ST à Radès.

Les buts ont été marqués par le Camerounais Fabrice Ngah (49) et Badr Benoun (67), pour le Raja et l’Algérien Abderraouf Benguit (33) et Fadi Ben Choug (80) pour l’Espérance ST.

La formation tunisienne, qui consolide sa place de leader avec 11 points et le Raja, dauphin avec 8 points, ont assuré leur qualification pour les quarts de finale, devant l’AS Vita Club qui a nettement dominé samedi la JS Kabylie 4-1 (4 pts chacun), tous les deux éliminés, à une journée de la fin des éliminatoires.

Pour le Raja de Casablanca, la qualification dépendait des 90 minutes à négocier face à une Espérance de Tunis déjà assurée de sa qualification pour les quarts de finale de la compétition avant même le coup d’envoi du match.

Pourtant, le premier acte du match laissait croire au contraire. L’Espérance ST n’a rien lâché jouant son football habituel surtout qu’elle évoluait sur son terrain et devant ses fervents supporters.

Cette première manche se résumait à une formation tunisienne contrôlant à sa guise le rythme de la partie et une équipe du Raja résignée à défendre en masse sans parvenir à contenir les offensives espérantistes.

En seconde période, les protégés de Jamal Sellami profitaient d’un moment de flottement dans la défense espérantiste pour égaliser par le biais du Camerounais Fabrice Ngha.

Depuis l’égalisation, le Raja semblait plus en confiance et devenait plus entreprenant dans le jeu. Les manoeuvres rajaouies quelque peu timides finissaient par payer. Le défenseur Banoun donnait l’avantage aux siens à la 68e d’une belle reprise de volée du point des six mètres à laquelle Ben Chrifia n’y pouvait rien après.

Dès lors, la machine espérantiste poussée par un public en ébullition reprenait du service. Rapidement, Fadi Ben Choug fraîchement débarqué en jeu parvenait à tromper le portier du Raja d’un tir bien placé sur une remise de la tête de Mohamed Ali Yaakoubi. Le match se termine sur un score de parité.

Au final, le Raja a décroché son billet pour les quarts de finale de la compétition avec l’Espérance qui réalise au passage un nouveau record en ayant réalisé une série de vingt matches sans défaite en Ligue des champions.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *