Ligue des champions: l’appel du WAC balayé, le sacre de l’Espérance assuré

Le Comité d’appel de la Confédération africaine de football (CAF) a rejeté le recours déposé par le Wydad Casablanca (WAC) concernant la finale de Ligue des champions 2019. Le club marocain demandait l’annulation d’une décision prise par le Comité de discipline de la CAF. Celui-ci avait confirmé la victoire de l’Espérance Tunis, plusieurs semaines après un match retour houleux. Les Casaouis avaient refusé de reprendre le match suite à un problème avec l’arbitrage vidéo.

Est-ce la fin d’un roman-feuilleton qui agite le football africain depuis plus de trois mois ? Ce 15 septembre 2019, le Wydad Casablanca (WAC) a perdu une nouvelle bataille juridique concernant la finale de la plus prestigieuse compétition de clubs d’Afrique, la Ligue des champions.

Après avoir été retoqué par le Tribunal arbitral du sport (TAS) puis par le Comité de discipline de la Confédération africaine de football (CAF), c’est le Comité d’appel de la CAF qui a désavoué le WAC.

Celui-ci a donc conforté une décision du 7 août 2019 qui avait donné la victoire à l’Espérance Tunis sur tapis vert. « Le Comité d’appel confirme le fait que le match a été perdu par forfait par le Wydad Athletic Club parce que ses joueurs ont refusé de reprendre le jeu », indique la CAF dans un communiqué.

Partagez

Leave a Comment