OMS : Flambée de cas dans certains pays qui rouvrent leur économie

A peine six mois après le début de la pandémie, le virus a déjà fait plus de 10 millions de contaminations et près de 500.000 décès. Si les pays n’ont pas ménagé les efforts et ont mis en péril leur économie pour tenter d’endiguer la Covid-19, le Directeur Général de l’OMS s’est montré très inquiet de la situation, et a averti qu’il reste encore un long chemin à parcourir avant de pouvoir mettre fin à cette crise.

Au cours d’une conférence de presse adressée le lundi 29 juin, le Directeur Général de l’OMS, Dr Tedros, a averti que la crise est « loin d’être finie » mais qu’au contraire, « elle s’accélère ». Inquiet face à la situation aux Etats-Unis notamment, l’OMS a décidé d’envoyer une équipe d’experts en Chine pour tenter de détecter l’origine du virus : “Nous pourrons mieux combattre le virus lorsque nous saurons tout sur le virus, y compris comment il a commencé. Nous enverrons une équipe la semaine prochaine en Chine pour nous préparer et nous espérons que cela nous permettra de comprendre comment le virus a commencé et ce que nous pouvons faire à l’avenir pour anticiper”.

Par ailleurs, il s’est montré très préoccupé par la situation dans certains pays qui avaient quasiment réussi à se débarrasser du virus, mais qui ont connu une flambée de cas ou une deuxième vague après le déconfinement, comme c’est le cas en Chine, certaines villes d’Angleterre, en Allemagne et bien d’autres. Il avertit alors que le pire est à venir et qu’il faut maintenir les efforts car « le virus a encore beaucoup de marge de manœuvre »

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *