Polémique en Tunisie sur le sort d’un bateau transportant de l’alcool médical

Un navire chargé d’alcool médical, destiné à la fabrication de gel hydro-alcoolique, reliant la Chine à la Tunisie, aurait été détourné et redirigé vers l’Italie, avait révélé le 23 mars Mohamed el-Msellini, le ministre du Commerce tunisien, qui depuis est revenu sur cette déclaration.
Publicité

La vidéo existe toujours et elle a été largement partagée sur la Toile en Tunisie où la nouvelle crée la polémique. On y voit Mohamed el-Msellini, ministre tunisien du Commerce, affirmer à la chaîne privée Elhiwar Ettounsi qu’« un navire se dirigeant vers la Tunisie a été piraté en mer par les Italiens ». Le 24 mars, sur radio Shams FM, le même ministre revient sur ses déclarations précisant qu’il aurait parlé « d’un détournement en mer », mais sans évoquer cette fois-ci les Italiens. Le ministre rajoute alors qu’il s’agit d’un cargo sans plus de précisions.

Joint par RFI, ce mercredi, le bureau du ministre a refusé de commenter l’affaire. L’information a tout de même préoccupé l’opinion tunisienne, d’autant qu’elle intervient peu de temps après une autre polémique qui a opposée la République tchèque et l’Italie sur une cargaison comprenant des dizaines de milliers de masques et des respirateurs destinés à l’Italie.

En tout cas, l’incident ne semble pas perturber les relations entre les deux pays. Ce mercredi, l’Agence italienne au développement a annoncé que les deux pays continuaient « leur coopération pour surmonter ce moment difficile ensemble ». L’Italie a notamment accordé un crédit d’aide de 50 millions d’euros à la Banque centrale tunisienne pour soutenir les entreprises face à l’impact du coronavirus.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *